Le dialogue: introduction à un genre philosophique (2005)

Frédéric Cossutta (éd.), Le Dialogue: introduction à un genre philosophique, Presses Universitaires du Septentrion, Lille, 2005.

Présentation de l’ouvrage

Réunissant dans une perspective interdisciplinaire les contributions de philosophes et de spécialistes d’analyse du discours, ce volume propose quelques pistes pour l’étude du dialogue philosophique considéré comme un genre textuel.

Une philosophie ne saurait être comprise sans référence aux lieux et aux conditions de sa textualisation, aux formes du discours qui la mettent en œuvre, aux genres qu’elle emprunte à la littérature, aux discours religieux, juridique, scientifiques. Le dialogue philosophique est à ce titre exemplaire: son usage constant, comme pratique orale codifiée ou genre textuel (on connaît son rôle dans la philosophie antique depuis Platon, et son retour en force dans la culture de la Renaissance), en fait un objet d’étude quantitativement significatif, susceptible de donner lieu à des comparaisons, voire à certaines généralisations. Ce recueil souhaite favoriser une réflexion sur sa nature et ses fonctions, sur les méthodes d’investigation qui permettent d’en rendre compte en proposant des études de cas exemplaires chez des auteurs variés (Platon, Galilée, Descartes, Leibniz, Hume, Shaftesbury, Diderot) ou dans une période, un mouvement caractéristique: la Renaissance, le libertinage érudit au XVIIe siècle.

Table des matières

Avant-propos (p. 7)

Première partie: Approches méthodologiques

Chapitre 1: Le dialogue comme genre philosophique par Frédéric Cossutta (p. 19)

Chapitre 2: Approche interactionnelle du dialogue philosophique :  la malice de Descartes dans La recherche de la vérité, par Francine Cicurel (p. 65)

Chapitre 3: La dialogue philosophique comme hyper-genre. Les interlocuteurs et leurs noms par Dominique Maingueneau (p. 85)

Deuxième partie: Approches historiques et doctrinales

Chapitre 4: « Qu’importe qui parle ». Remarques sur l’anonymat platonicien et ses antécédents par André Laks (p. 107)

Chapitre 5: Naissance d’un genre dans l’Italie du Quattrocento: le dialogue « moral » en langue vulgaire par Philippe Guérin (p. 123)

Chapitre 6: Le sens et les fonctions du dialogue dans l’œuvre scientifique de Galilée par Jacques Lambert (p. 141)

Chapitre 7: Dialogue et libertinage par Hélène Ostrowiecki (p. 167)

Chapitre 8: L’œuvre dialogue de Leibniz par Christophe Giolito (p. 183)

Chapitre 9: L’éducation de Pamphile ou le théâtre de la raison sceptique. Essai d’une analyse dialogique des Dialogues sur la religion naturelle, par Alain Lhomme (p. 207)

Chapitre 10: Sociabilité et dialogue chez Shaftesbury: une méthode d’écriture pour une société consensuelle par Fabienne Brugère (p. 237)

Chapitre 11: Pourquoi les dialogues en temps de système? Dialogue et vérité dans la philosophie de Diderot par Colas Duflo (p. 257)

Se rendre sur le site de l’éditeur


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search