GradPhi: bilan et perspectives (2009)

Séminaire du CEDITEC organisé par Pascale Delormas, séance du 19 juin 2009

Compte-rendu de la séance

Après une brève présentation de la façon dont s’est formé et travaille le GradPhi, les membres présents, fondateurs du groupe, ont proposé quatre interventions qui, par la diversité de leurs points de vue, témoignent que la finalité de notre travail collectif n’a jamais été la définition d’une sorte d’orthodoxie d’analyse du discours. Par la capacité d’écoute que nous avons acquise au fil des séances de nos séminaires, par l’habitude du travail collectif non seulement sur des thèmes mais aussi très souvent au cours de séances improvisées ou de lectures et analyses conduites en commun, nous avons développé une synergie, un air de famille dans nos démarches qui, loin d’empêcher un travail autonome et personnel, l’encourage au contraire.

Lors de nos premières années de travail nous nous étions posé la question de nos appartenances en comparant nos démarches, en interrogeant leurs présupposés théoriques, en explicitant certaines de nos options épistémologiques : Alain Lhomme se réclame d’une stylistique du philosophique, Jean-François Bordron s’inscrit dans un cadre sémiotique, Dominique Maingueneau ou Frédéric Cossutta se référent à Foucault et à l’analyse du discours (sans préjuger d’autres optiques qui ont pu être ou sont défendues par d’autres membres du groupe). Cette interrogation a laissé très vite la place à un travail de fond portant sur des questions ou des thèmes précis qui ont occulté des préoccupations plus théoriques.

Ce séminaire a été l’occasion de renouer avec ce moment épistémologique inaugural en conjuguant la mise en perspective de notre parcours, certains de nos travaux récents et cette question méthodologique.

Frédéric Cossutta (professeur de philosophie en khâgne, Lycée Saint-Exupery, Mantes-la-Jolie) Le discours philosophique, un discours très ordinaire ?

Jean-François Bordron (Université Blaise Pascal ) La philosophie et son expression textuelle

Alain Lhomme (professeur de philosophie en khâgne, Lycée Faidherbe, Lille) Figures de style, figures de pensée.

Dominique Maingueneau (Paris 12) La philosophie comme institution discursive


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search